Punk Cinema : Hommage à Jon Moritsugu

En présence de Jon Moritsugu & Amy Davis

Cet Américain d’origine japonaise se fit remarquer par un style furieux, profondément anarchique et définitivement ancré dans un esprit punk DIY. Le cinéma de Moritsugu se veut tantôt grinçant, tantôt touchant, mais systématiquement bruyant et primitif. Côté bande son, c’est logiquement le punk le plus sale que vomissent avec énergie les haut-parleurs, comme s’il s’agissait là du meilleur moyen pour Jon d’hurler à gorge déployée son entrée dans l’âge adulte.

Si Moritsugu est admiratif de la Nouvelle vague française, le déclic cinéma se fit après la découverte de celui de John Waters. Jeu outrancier, cadrage minimaliste, dialogues orduriers, la recette l'a séduit. A la fin des années 1980 il fut l’un des représentants du mouvement new-yorkais « Cinema of Transgression », la crème de l’underground d’alors au sein de laquelle se trouvaient Nick Zedd et Richard Kern. Son cinéma est thématiquement et socialement riche. On y distingue ainsi trois pôles d’intérêt distincts : la musique et plus particulièrement le milieu pourri de la production musicale, l’adolescence qu’il considère comme une période de la vie profondément ennuyeuse et désespérante, et finalement la situation sociale des « asian-american », leur profond manque de reconnaissance et de repère identitaire. Jon Moritsugu sera présent au LUFF avec Amy Davis, sa compagne et actrice principale depuis Terminal USA.
www.jonmoritsugu.com

Programme Moritsugu